Prendre la pilule en continu

L’une des questions que nous nous posons souvent à propos de la pilule contraceptive combinée est de savoir s’il est vraiment nécessaire d’arrêter de la prendre une fois par mois. Plusieurs études semblent nous indiquer que, non seulement, il est possible de prendre la pilule en continu, mais qu’en plus cela serait bénéfique pour notre santé.

Voilà bientôt un demi-siècle que l’utilisation de la pilule contraceptive a été légalisée en France. Pourtant, il apparaît que la connaissance réelle des femmes à son sujet reste bien pauvre. Les nombreuses questions qu’elles se posent peuvent parfois surprendre. Il est vrai que ce médicament est particulièrement efficace et l’on sait que notre logique intellectuelle nous porte à ne pas nous préoccuper des remèdes qui fonctionnent bien. Nous avons déjà suffisamment à faire avec les choses qui ne marchent pas.

De plus et, au vu de la grande diversité des pilules commercialisées, de leurs couleurs et de leurs effets, beaucoup de femmes ont tendance à utiliser toujours la même marque afin d’éviter tous les risques d’erreurs.

Pilule et menstruation

L’un des principes de la pilule, c’est qu’elle suit le cycle naturel de la menstruation. Ce cycle est marqué par deux moments importants : les règles et l’ovulation. Or quand on analyse l’action des hormones contenues dans ce médicament, on constate qu’en fait, la pilule gère ce cycle et qu’elle déclenche les règles dès que l’on arrête le traitement au terme des 21 jours. La question serait donc moins de savoir si la pilule suit le cycle de la menstruation, mais plutôt de savoir si le cycle de la menstruation suit la prise de la pilule.

Que se passe-t-il si l’on prend la pilule en continu ?

pilule en continuÀ partir de cette constatation, on peut se demander ce qui se passerait si l’on prenait la pilule en continu, c’est-à-dire sans marquer de pause durant la quatrième semaine. Et bien, la réponse est simple : rien ! Il ne se passerait absolument rien. Ou plutôt si…, tout irait mieux.

En effet, différentes études médicales indiquent que la prise de la pilule de manière continue élimine la sensation de maux de tête qui caractérisent parfois cette semaine d’arrêt ; cela réduit les désagréables symptômes prémenstruels (douleurs et crampes) tout comme les états anémiques dus à la perte de nos réserves de fer durant les règles abondantes. Enfin, cela permettrait de soulager les maux de certaines maladies comme l’endométriose, les maladies polykystiques des ovaires ou les épilepsies générées par les cycles imposés par la pilule combinée traditionnelle !

À ces considérations médicales, on peut ajouter que le risque d’oublier de prendre la pilule serait fortement réduit, car le geste deviendrait routinier.

N’oublions pas que certaines femmes utilisent déjà une méthode de contraception en continu. C’est le cas des pilules progestatives orales qui doivent être prises tous les jours, des progestatifs injectables qui doivent être injectés tous les 3 mois sans aucune période de pause, et des implants que l’on conserve en permanence durant 3 ans avant de les changer. La pilule combinée devrait donc être considérée de la même manière.

Category: Articles pratiques

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge